Inscription en cours

13 H 00 À 17 H 45, Suivi d'un cocktail réseautage

CLUB St-James, Montréal

 

ASHRAE Montréal vous convie à son rendez-vous annuel portant sur le développement durable dans le bâtiment. Participez au séminaire durant lequel vous assisterez à plusieurs conférences qui susciteront les discussions autour d’idées et d’outils pour un avenir durable. Vous serez invité à poursuivre les discussions avec vos pairs lors du cocktail réseautage qui suivra. Après cette demi-journée de conférences et le cocktail, vous pourrez vous inscrire et assister à un 9e (extra) souper-conférence mensuel.

 

Des solutions et des outils à l'heure de la transition énergétique 

 

Merci à nos partenaires

   

 

 

COMBO-RABAIS 

Séminaire + Souper-conférence EXTRA = 20%

Obtenez une réduction de 20% en vous inscrivant simultanément aux deux événements. 

 

INSCRIPTION  - Séminaire et/ou Souper-conférence 

Lien unique pour les deux événements - Présentiel seulement

Date limite d'inscription : 25 mai 2022 

Tarification     Horaire     Conférences    Souper-conférence EXTRA


 

 

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

L'horaire est sujet à changement selon les restrictions sanitaires ou techniques.

 

Programme abrégé en PDF, à venir.

 


PROGRAMME DÉTAILLÉ

CONFÉRENCE DES PARTENAIRES 

13H10 À 13H30 - (Salle St-Denis)

 

 


 

CONFÉRENCIERs: 

SYLVAIN-PIERRE CRÊTE, Délégué commercial, Développement de marché - Institutionnel, Direction - Services et ventes grands comptes, Hydro-Québec

 

 

MARC-ANDRÉ GODBOUT, Directeur expertise énergétique groupe DATECH, Énergir

CONFÉRENCE AU CHOIX (2 salles simultanées)

13H35 À 14H20 - (Salle St-Denis)

Le développement durable du secteur de la construction - l'engagement de Pomerleau

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONFÉRENCIERS:

GENEVIÈVE ROY, Directrice principale, Environnement et Développement Durable chez Pomerleau

Passionnée par l'industrie de la construction, l'environnement et les relations avec les Autochtones, Geneviève s'est jointe à Pomerleau en 2019 à titre de directrice principale - Environnement et développement durable. Au cours de sa carrière, elle a travaillé sur des projets de construction majeurs au Québec ainsi qu'aux Émirats arabes unis. Sa vision : concilier les défis d'un projet de construction avec la protection de l'environnement et le bien-être des communautés est un défi monumental, mais réalisable, qui crée une grande fierté pour les travailleurs et les équipes de gestion de projet.

Dans son rôle actuel, elle supervise l'ensemble des pratiques environnementales sur les projets de Pomerleau. Elle travaille ainsi en collaboration avec les équipes d’opérations et de services partagés afin d'améliorer constamment la performance environnementale de Pomerleau, de la préqualification à la réalisation des projets.

Elle est également responsable de diriger la stratégie de durabilité et de relations avec les communautés autochtones. Son rôle est ainsi de maximiser les initiatives de réduction des émissions de GES et d'économie circulaire de l'entreprise, tout en engageant de meilleures relations avec les diverses communautés autochtones, dans un esprit de réconciliation et dont l'impact contribuera à jeter les bases de la création de richesse pour, par et avec les peuples autochtones.

Geneviève est titulaire d'un baccalauréat en sciences politiques, relations internationales et d'une maîtrise en sciences de l'environnement de l'UQAM.

 

MICHAEL FAUSTINI, Gérant de projet Senior chez Pomerleau

Michael travaille dans le domaine de la construction et évolue avec Pomerleau depuis plus de 10 ans. Il a consacré la majeure partie de sa carrière à la réalisation de projets publics. Michael a notamment participé à des PPP et des projets de conception-construction où les coûts liés au cycle de vie du projet sont importants et où les initiatives durables sont fortement encouragées. Il gère actuellement la construction de l'un des plus grands projets de maisons passives au Canada : le projet de résidence étudiante de l'UTSC. Michael est également certifié LEED et possède une grande expérience dans la livraison de bâtiments LEED. Il comprend l'importance de l'analyse du coût-bénéfice et du « retour sur investissement » lorsqu'il s'agit de prendre des décisions durables.

Michael est titulaire d'un MBA avec une spécialisation en immobilier et en infrastructure de la Schulich School of Business de l'Université York et d’un baccalauréat en génie civil de l'Université McGill.

Résumé de la conférence:

La conférence présentera la position de Pomerleau pour le développement durable et une étude de cas d'un projet "Passive House".

CONFÉRENCE AU CHOIX (2 salles simultanées)

13H35 À 14H20 - (Salon 4-5-6)

Les thermopompes à haute température : Une solution pour la décarbonisation

 

CONFÉRENCIER:

FRÉDÉRIC GENEST, ing., M.Sc.A. , Ingénieur de recherche, CanmetÉNERGIE Varennes, Ressources naturelles Canada

Frédéric Genest a obtenu son diplôme de maîtrise en science appliquée de l’École Polytechnique de Montréal en 1999, où il s’est spécialisé en mécanique du bâtiment. À l’emploi de Pageau Morel pendant près de 18 ans, il a participé à la conception des systèmes de CVC de nombreux bâtiments montréalais, dont la plupart intégrait des principes de développement durable ou des systèmes de pompes à chaleur géothermique. À l’emploi de CanmetÉNERGIE depuis 2017, Monsieur Genest œuvre dans l’équipe d’écologisation des opérations gouvernementale où il met à profit son expérience en systèmes de CVC et de régulation automatique, en analyses énergétiques et en modélisation de bâtiments pour supporter les activités de décarbonisation des ministères et organismes fédéraux.

Résumé de la conférence:

Le Secrétariat du conseil du trésor (SCT) s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) dans son parc de bâtiment pour atteindre net zéro émissions d’ici 2050. Cet engagement passe entre-autres par l’électrification du chauffage des bâtiments, en préconisant l’utilisation de thermopompes. Pour ce faire, le SCT s’engage également à n’utiliser que de l’électricité provenant de sources renouvelables d’ici 2025. Dans ce contexte, les ministères fédéraux sont activement à la recherche de solutions technologiques permettant d’atteindre ces objectifs.

Les bâtiments fédéraux conçus de façon traditionnelle utilisent généralement des systèmes de chauffage hydronique avec une boucle d’eau opérée à haute température, avec une température d’opération de conception d’environ 80 ⁰C. Les chaudières utilisant des combustibles fossiles sont parfaitement adaptées à ce paramètre mais les thermopompes électriques traditionnelles (utilisant les réfrigérants R410a ou R134a) ne peuvent fournir cette température de pointe.

Cette présentation vise à montrer le potentiel des thermopompes à haute température, une gamme de produits actuellement disponibles dans d’autres marchés internationaux. Un survol de quelques équipements déjà disponibles sera fait ainsi qu’une revue des différentes applications anticipées. Finalement, certains travaux en cours au Centre de CanmetENERGIE à Varennes sur ce sujet vous seront présentés.

CONFÉRENCE AU CHOIX (2 salles simultanées)

14H35 À 15H20 - (Salle St-Denis)

Les accumulateurs thermiques en appui à la transition énergétique des bâtiments institutionnels 

 

 

 

 

 

 

 

 

CONFÉRENCIERS:

KATHERINE D’AVIGNON, ing., Ph.D., Professeure au département de génie de la construction de l’École de technologie supérieure   

Katherine D’Avignon détient un doctorat en génie mécanique de l’École Polytechnique de Montréal où elle a étudié l’utilisation du stockage thermique par matériaux à changement de phase pour déplacer la pointe de puissance appelée des bâtiments. Comme chercheure postdoctorale au Center for Zero Energy Building Studies de l’Université Concordia, elle a travaillé à améliorer le profil énergétique des infrastructures par l’utilisation de systèmes solaires et de stockage thermique. Ses travaux se concentre sur le développement d’outils de conception et de dimensionnement pour favoriser la mise en place de mesures de conservation de l'énergie dans les bâtiments institutionnels. Le déploiement de technologies de stockage thermique et de systèmes CVCA à basse énergie font parties de ses principaux efforts dans cette direction.

 

 

MICHEL FOURNIER, ing., CEM, LEED Green associate, Directeur par intérim des Stratégies énergétiques au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles

Michel Fournier est  l’instigateur des cibles d’exemplarité de l’État en efficacité énergétique et réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Diplômé en 1989 de l’Université de Sherbrooke en génie mécanique, il est membre de l’OIQ, certifié LEED Green Associate et Certified Energy Manager.

Son expertise du secteur institutionnel s’est développée d’abord au Ministère de la Santé et des Services sociaux, puis à titre d’associé dans une firme privée pour ensuite revenir en 2008 dans le giron de l’état. Il travaille depuis ce temps à changer la culture organisationnelle des institutions publiques en faveur de la transition énergétique.  Ce cumul d’expérience lui a permis de développer une connaissance pointue de plus de 400 bâtiments institutionnels de la province et d'influencer autant de gestionnaires institutionnels.

Résumé de la conférence:

Les accumulateurs thermiques sont une des technologies clés pour réussir la transition énergétique  des réseaux de chauffage des bâtiments et en particulier ceux du secteur institutionnel. Cette conférence fera état des résultats d’une étude du laboratoire de thermique et science du bâtiment (LTSB) de l’École de technologie supérieure, réalisée pour le compte du ministère de l’énergie et des ressources naturelles. Nous présenterons les résultats d’une analyse de performance détaillée de 18 accumulateurs dans 11 bâtiments scolaires, répartis à travers le territoire québécois. Cette présentation couvrira :

  • - L’ABC de l’exemplarité de l’État dans les bâtiments institutionnels
  • - La performance des appareils du point de vue économique, environnemental et énergétique 
  • - L’expérience vécue par 28 intervenants (gestionnaires de projets, opérateurs de bâtiments institutionnels et concepteurs de réseaux CVCA)
  • - Les conditions de succès, de la conception à l’opération, pour livrer les résultats attendus.

CONFÉRENCE AU CHOIX (2 salles simultanées)

14H35 À 15H20 - (Salon 4-5-6)

Le lab construction, une démarche innovante pour accélérer l’économie circulaire

 

CONFÉRENCIÈRE:

HORTENSE MONTOUX, chargée de projet lab construction au CERIEC (Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire)

Hortense Montoux est en charge du laboratoire d’accélération en économie circulaire pour le secteur de la construction du CERIEC (Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire) au sein de l’École de technologie supérieure.

Titulaire d’un B.A en politique, philosophie et économie en Europe de l’Université du Kent (GB), et d’une maîtrise en politiques territoriales de développement durable de l’Institut d’études politiques de Lille (France), elle travaille depuis plus de 10 ans dans l'accompagnement au développement durable des organisations publiques et privées, en France puis au Québec.

À travers ses expériences dans le milieu du conseil, puis de l’industrie et du communautaire, elle s’est spécialisée en réduction à la source des matières résiduelles puis en économie circulaire. Elle a ainsi accompagné plusieurs entreprises et territoires vers la conception et la mise en œuvre concrète de stratégies d’économie circulaire.

 

Résumé de la conférence:

La consommation importante de ressources, les difficultés d’approvisionnement en matériaux, la grande quantité de matières résiduelles générales, la place économique forte du secteur de la construction en font un candidat pertinent pour mettre en place l’économie circulaire. Ce modèle économique vise à optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service, dans une logique circulaire, tout en réduisant l’empreinte environnementale.

Le laboratoire d’accélération en économie circulaire pour le secteur de la construction est porté par le CERIEC (Centre d’études et de recherches intersectorielles en économie circulaire), basé à l’ETS. Il vise à démontrer, par des projets d’expérimentation innovants et co-créés avec les parties prenantes, comment intégrer puis généraliser des stratégies d'économie circulaire dans l'industrie de la construction.

La conférence présentera le dispositif du lab construction et certains projets mis en place par la démarche de cocréation du lab, autour notamment des thématiques de conception en vue de la déconstruction, de métabolisme urbain, de l’économie de la fonctionnalité.

CONFÉRENCE AU CHOIX (2 salles simultanées)

16H00 À 16H45 - (Salle St-Denis)

Reconnaissance en développement durable Envision du projet Garage Côte-Vertu

 

CONFÉRENCIER:

ALEXIS LAUTARD, Conseiller développement durable, Société de transport de Montréal

Alexis est titulaire d’une maîtrise en environnement et possède plus de 15 ans d’expérience en développement durable. De 2004 à 2013, il a occupé des postes dans ces domaines variés (gestion des matières résiduelles, système de gestion environnementale, etc.). Il a notamment accompagné des territoires et entreprises à développer des stratégies et plans d’action en développement durable (Énergie-climat, écologie industrielle, économie circulaire). Depuis 2013, il est conseiller développement durable à la STM. Sa principale mission est d’accompagner les nouveaux projets d’infrastructure métro à intégrer des mesures de développement durable, notamment en utilisation le référentiel Envision.

 

Résumé de la conférence:

La présentation vise à faire connaitre le référentiel Envision à travers l’étude du projet Garage Côte-Vertu. Ce projet, qui a obtenu une reconnaissance Envision Platine, est une infrastructure souterraine destinée à stationner et entretenir de nouvelles voitures de métro. Les principaux éléments abordés sont :

  • Portée et fonctionnement du référentiel Envision
  • Distinction par rapport à des référentiels de bâtiments durables
  • Présentation du projet Garage Côte-Vertu et intégration de l’objectif Envision dans la conception-construction
  • Principaux bénéfices en développement durable du projet :
    • Prise en compte des besoins de la communauté
    • Intégration urbaine, qualité architecturale et création de nouveaux espaces publics
    • Gestion des impacts de la construction
    • Réduction de l’empreinte carbone
    • Gestion des eaux de pluie
    • Économies d’énergie

CONFÉRENCE AU CHOIX (2 salles simultanées)

16H00 À 16H45 - (Salon 4-5-6)

Subissez ou créez des opportunités avec la nouvelle réglementation en efficacité énergétique?

 

CONFÉRENCIER:

PHILIPPE HUDON, ing. M.Sc.A., PA LEED, BEMP, BCxP, président fondateur d'Akonovia

Philippe Hudon œuvre dans le domaine de l'efficacité énergétique depuis 2005. Il est détenteur d’une maîtrise en efficacité portant sur le dimensionnement et l’analyse des systèmes géothermique. Philippe est le président fondateur d’Akonovia où il dirige une équipe de plus de 25 personnes.  

Il a travaillé à la réalisation d'études énergétiques, recherche et développement pour des projets commerciaux, institutionnels et industriels. Philippe est formateur et conférencier pour différents sujets en efficacité énergétique, dont la simulation énergétique et la nouvelle réglementation. Il a également formé plus de 1500 professionnels, tels que des architectes, des ingénieurs et des développeurs immobiliers pour les aider à comprendre la refonte de cette nouvelle réglementation. Philippe est reconnu par sa vision du domaine de l’énergie et de son approche innovante sur les différents projets. Il détient aussi des certifications de l’ASHRAE de Building energy modeling professionnal (BEMP) et de building commissioning professionnal (BCxP).

 

Résumé de la conférence:

Le nouveau chapitre I.1 sur l’efficacité énergétique du Code de construction du Québec est entré en vigueur le 27 juin 2020. Depuis cette date, la conception et la construction de tout nouveau bâtiment doit reposer sur cette nouvelle réglementation pour tout édifice de type commercial, institutionnel ou industriel. Les bâtiments résidentiels de plus de trois étages (ou de plus de 600 m²) et les habitations ayant un autre usage sont aussi concernés par cette directive. Aujourd’hui, l’application et l’interprétation du chapitre I.1 comporte encore des zones d’ombres auprès des professionnels.

Lors de cette conférence, Philippe Hudon, ing. fournira des éléments de réponse basés sur des exemples concrets et une analyse détaillée des sections en électromécanique qui sont sujettes à de fréquentes interrogations de la part des professionnels. Cette présentation se veut donc comme un outil de compréhension, qui visera à uniformiser l’interprétation et la pratique des sections couvert par les ingénieurs.

17H00 À 17H45 - (Salle St-Denis)

Concept de confort thermique, Débat sur la qualité de l'air dans les écoles

 

CONFÉRENCIER:

JOËL PRIMEAU, P.Eng., HBDP, PA LEED, Primeau Consulting

Joël Primeau est un ingénieur avec plus de 35 ans d’expérience en mécanique du bâtiment.  Il a mené des équipes dans des projets de très grande envergure; notamment le Centre Vidéotron et le Centre Universitaire de Santé de McGill.  Passionné par la science du génie mécanique du bâtiment, il partage ses connaissances en donnant fréquemment des conférences et de la formation.  Il est d’ailleurs un des deux développeurs et formateur du très populaire programme HVAC Design Essentials d’ASHRAE (qui continue d’être offert un peu partout dans le monde et dont le nombre de participants à date s’élève à plus de 1500).

L’expérience de Joël est variée; il a oeuvré en tant qu’ingénieur conseil, gestionnaire de bâtiments et représentant technique.  Tout au long de sa carrière, Joël a maintenu un intérêt particulier pour le confort des occupants, la qualité de l’air et l’efficacité énergétique, croyant qu’il ne soit absolument pas nécessaire de sacrifier un de ces aspects pour en satisfaire un autre.

Joël est un membre de PEO, un PA LEED et détient une accréditation High-Performance Building Design Professional (HBDP) d’ASHRAE.  Il est diplômé du Collège Militaire Royal de Kingston en génie mécanique.  Après plusieurs années aux Affaires Étudiantes d’ASHRAE et à la région II, Joël demeure très actif au chapitre d’Ottawa où il continue d’offrir de la formation aux jeunes ingénieurs et techniciens.

Résumé de la conférence:

La situation de la qualité de l’air dans les écoles du Québec a grandement fait les manchettes dans les deux dernières années. Cet enjeu sociétal devra être résolu par les professionnels en CVCA et ingénieurs; c'est clairement notre responsabilité. Cette présentation fait le point sur la situation de la ventilation dans les écoles du Québec et propose un plan simple qui repose sur des principes bien établis d'ingénierie. L'implantation de solutions durables pour régler ce problème majeur demandera un effort collectif soutenu; on traitera aussi du défi d'entreprendre un tel projet.

 

TARIFICATION (taxes en sus)

Le coût du séminaire inclut les conférences de l'après-midi, la pause-café et une consommation gratuite lors du cocktail réseautage.

COMBO-RABAIS 

Séminaire + Souper-conférence EXTRA = 20%

Obtenez une réduction de 20% en vous inscrivant simultanément aux deux événements. 

MEMBRE

  • Membre ASHRAE Montréal (chapitre) : 105$
  • Étudiant membre 25$

 

 

NON-MEMBRE

  • Non-membre : 135$                                                   
  • Étudiant non-membre 25$

Devenir membre 
c'est très avantageux! 


 

INSCRIPTION  - Séminaire et/ou Souper-conférence 

Lien unique pour les deux événements - Présentiel seulement

Date limite d'inscription : 25 mai 2022